Make your own free website on Tripod.com



Petites danses de Macabré


Claude Bolduc et sa cohorte ont le plaisir

de vous convier aux danses de la Mort


Macabre... Un mot qui éveille des images, quelque chose de la nuit, quelque chose de la mort, quelque chose d'Edgar Allan Poe dans mon cas. À lui seul, macabre génère de l'atmosphère, il enflamme l'imagination de l'écrivain, quelle que soit sa spécialité.

Macabre... Un mot qui tire, peut-être, son origine d'une oeuvre obscure du Moyen-Âge ayant représenté une danse des morts.

On ne se le cachera pas, un jour viendra notre tour d'aller à la danse de Macabré. Qui peut dire à quel moment la Mort viendra nous enlever dans son étreinte glacée? De quelle façon s'y prendra-t-elle, quel sera son bras, son agent? Vers quoi nous emportera-t-elle?

Je crois que les écrivains en ont beaucoup à dire à ce sujet, et c'est pourquoi j'ai invité des auteurs de toutes tendances et de tous horizons à nous illustrer la mort au moyen d'une nouvelle. Québécois, Belges ou Français, certains sont praticiens du genre fantastique, d'autres sont poètes, conteurs, historiens, romanciers, nouvellistes, toutes plumes susceptibles de poser un regard différent sur le moment de notre vie dont on se préoccupe le plus.

Acceptez ces quelques fleurs noires pour vos nuits blanches. Elles vous sont offertes par Natasha Beaulieu, Pierre Bernier, Stéphane-Albert Boulais, Gaston Compère, Anne Duguël, Serena Gentilhomme, Jean-Luc Geoffroy, Guy Jean, Paul Mathieu, Raymond Ouimet, Jean Pettigrew, Jean-François Somain, ainsi que par moi-même.


Claude Bolduc


Retour à la page d'accueil
Retour à la section des couvertures