Make your own free website on Tripod.com


Claude Bolduc et Serena Gentilhomme, écrivains macabres, exhibant un de leurs mauvais coups.

Quelques anthologies



Evolve





Sous la direction de Nancy Kilpatrick. Parue en 2010 chez Edge science fiction and fantasy publishing (Calgary), cette anthologie sous-titrée Vampire Stories of the New Undead contient «The Morning After». Il s'agit de la traduction (par Sheryl Curtis) de «Lendemain de veille», dans un version qui ne paraîtra en français que dans mon prochain recueil, vers le fin de 2010. Les vampires ont évolué. Venez rencontrer le vampire du XXIe siècle, tel que présenté par vingt-quatre auteurs canadiens, dont trois francophones. Avec une magnifique illustration de couverture de John Kaiine.




De minuit à minuit


Sous la direction de Daniel Conrad. Parue en 2000 aux éditions Fleuve Noir, cette grosse anthologie de 600 pages contenait ma nouvelle «Communion», ce qui me permettait de figurer au même sommaire que des auteurs comme Jean-Pierre Andrevon, Pierre Pelot, G.-J. Arnaud, Philippe Curval et plus d'une vingtaine d'autres.






Forces obscures 3





Sous la direction de Marc Bailly. Parue vers la fin de l'an 2000 aux éditions Naturellement (France), cette antho-ci proposait, entre autres auteurs, Peter Straub et Kim Newman. On y trouve une ancienne version de ma nouvelle «Vieilles peaux», laquelle avait, quelques mois auparavant, remporté le deuxième prix au concours de nouvelles de la Foire du livre de Ligny, en Belgique. Pour l'anecdote: en raison des aléas du monde de l'édition, une version plus récente (à quelques retouches près) de cette nouvelle a paru dans la revue québécoise Solaris et ce, avant la sortie de ce troisième tome des Forces obscures, qui n'a pas été distribué au Québec.






Rêves d'absinthe





Sous la direction de Philippe Marlin. Parue en 2001 aux éditions de l'Œil du Sphinx (ODS) en France, cette anthologie de littérature décadente contenait une de mes histoires les plus dégénérées, «Ton jus savoureux», écrite dans l'enthousiasme qui a suivi ma découverte du mouvement italien de littérature d'horreur connu sous le nom de Cannibales. L'antho contient aussi la première publication du dyptique «Pour quelques larmes de mezcal», soit ma nouvelle «Mezcal» et la nouvelle «Bout du rouleau» de Serena Gentilhomme.






Noires Sœurs





Sous la direction de Serena Gentilhomme. Parue en 2002 aux éditions de L'Œil du Sphinx, cette anthologie de 340 pages se présente comme «Antiphonaire sacrilège en 24 chants». On y trouve une version préliminaire de ce qui allait devenir, quatre ans plus tard, la novella «Toujours plus bas».






L'ivre souvenir





Une curiosité. Sous la direction d'Alain le Bussy, cette petite antho est le livre souvenir de la Convention française de science-fiction de 2002, qui avait lieu à Tilff en Belgique. Le Bussy avait demandé à l'avance aux auteurs invités à la convention une nouvelle pour en faire un de ces petits objets fanzinesques dont il a depuis si longtemps le secret. Mais, comme le laisse entendre son titre, ce livre se voulait aussi un hommage à notre ami Serge Delsemme, écrivain belge de SF et bon vivant devant l'Éternel, disparu peu de temps auparavant. Dix nouvelles au sommaire, avec des noms comme Claude Ecken, Joëlle Wintrebert et Alain Dartevelle, ainsi que ma très belge histoire «Le Grand Sanglochon». Essentiellement distribuée sur le site de la convention.






Frontières vagabondes





Sous la direction Pierre Bernier. Ce collectif paru en 1996 (Erti éditeur et Vents d'Ouest) réunissait des auteurs provenant de quelques-unes des régions composant le Salon des Régions du livre: le Jura suisse, la Franche-Comté française, le Val d'Aoste italien et l'Outaouais québécois. J'ai eu le plaisir d'y publier une toute petite nouvelle, «Nocturne hulloise».






Rêves d'Ulthar





Parue en 2002 (L'Œil du Sphinx) sous la direction de Christophe Thill, il s'agit d'une anthologie d'histoires de chats. On y trouve une ancienne version de «Ta gueule, Fritz!», une nouvelle que le public québécois n'a pu découvrir que quatre ans plus tard, dans la revue Solaris. C'est certainement la seule fois de ma vie que j'aurai figuré au même sommaire qu'Edgar Allan Poe et Claude Seignolle!







Parfums mortels





Sous la direction d'Anne Duguël. Cette anthologie parue en 2007 (éditions Malpertuis) nous en met plein les sens olfactifs grâce à quinze histoires vénéneuses sur le thème du parfum. J'y ai publié «De l'amour dans l'air» (parue au Québec en 2009, dans la revue Solaris), une nouvelle qui a aussi été recréée sous forme de récit graphique en 2009 dans La machine du Bonhomme Sept-Heures, album paru au Studio Premières Lignes, à Gatineau.










Distinctions

Bibliographie

Livres

Fanzines

Anthologies

Liens

Belgique 2007

Belgique 2002

Actualités

Retour à la page d'accueil